San Gimignano

Dans le tèrritoire anciennement habité par les Etrusques, la ville de San Giminiano domine - grâce à ses célèbres tours - une colline de 334m de hauteur.

L’histoire de San Giminiano commence entre le XIe et le XIIe siècles grâce au développement de la société urbaine qui profita de la position géographique de la ville. En fait, San Giminiano s’étendait dès la rue Pisana portant à la mer jusqu’à la rue Francigena connue en Europe pour être - à la époque - et pour tout le XVIe siècle la voie principale des communications. Pendant le XIIe siècle San Giminiano, par la guide des Gibelins devint une libre commune commerçant sûrtout du safran et gagnant ainsi un rôle de premier plan comme centre marchant.

Cela contribua à la formation d’une forte aristocratie urbaine. A témoigner du développement de la ville on peut admirer ses hautes murs de defense, ses jolies églises et ses nombreux palais mais sûrtout les 72 tours érigées pas les familles nobiliaires de la ville comme symbole de potence et d’importance. Le déclin économique et politique de la ville commença à partir du XIVe siècle et cela pour beaucoup de raisons entre lesquelles on cite les aigus désaccords entre les citoyens de San Giminiano et les autres habitants des villes toscanes plus grandes et puissantes comme Firenze et Siena.


Abbazia di S. Antimo / Montalcino / Montepulciano / San Gimignano / Siena / San Galgano
Chiusdino / Roselle /